Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /home/clients/faa794c1df817816b4f21d6f158b7ace/web/wp-content/plugins/wordfence/models/block/wfBlock.php on line 536

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /home/clients/faa794c1df817816b4f21d6f158b7ace/web/wp-content/plugins/wordfence/models/block/wfBlock.php on line 537

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /home/clients/faa794c1df817816b4f21d6f158b7ace/web/wp-content/plugins/wordfence/models/block/wfBlock.php on line 539

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /home/clients/faa794c1df817816b4f21d6f158b7ace/web/wp-content/plugins/wordfence/models/block/wfBlock.php on line 554

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /home/clients/faa794c1df817816b4f21d6f158b7ace/web/wp-content/plugins/wordfence/models/block/wfBlock.php on line 557
Blog | La Marche Mondiale | Page 2

27 septembre, 20’000 pas, 15 Km parcourus, Auckland-Te Puia

maoriAprès une nuit très courte, nous partons au centre d’Auckland pour accomplir notre première marche préparatoire avant le grand départ le 2 octobre. Plus de 250 personnes se sont déjà rassemblées et je trouve déjà ce que j’étais venue chercher : une forme de communion interculturelle autour de valeurs universelles. Je suis entourées de diversité culturelle et pourtant, nous marchons dans la même direction. Je vois des enfants, des Maori, des Tamouls, des parents néo-zélandais, des Américains, des Italiens, des Espagnols, des Argentins, des Indiens et j’en passe. Je suis très émue de cette mixité qui s’entend et fraternise avec intensité. Nous parcourons 7 kilomètres bercés par des chants et musiciens maori. Nous traversons un parc aux arbres gigantesques et verdoyants. Notre guide et organisateur de la Marche en Nouvelle-Zélande, Alyne Wayne, nous explique qu’une variété en particulier, au tron élancé, dur et long, se prête depuis toujours à la fabrication de mâts de bateaux. [...]

28 septembre, 23’456 pas, 16,650 Km, Auckland-Wellington

Pierre, 25 ans, diffuse à sa manière le message de la paix

Pierre, 25 ans, diffuse à sa manière le message de la paix

Aujourd’hui, notre groupe s’est divisé en deux : le premier est resté à l’hôtel pour travailler, envoyer communiqués de presse, photos et vidéos. Le second a fait des sports extrêmes et visité des canyons car la Marche mondiale a été sponsoriée par l’Office de tourisme néo-zélandais. Snif… j’ai raté le saut à l’élastique ou la tirolienne au-dessus des gorges. Mais bon, il pleuvait des cordes, mes regrets sont moindres… Nos deux compagnes de 90 ans, deux anciennes militantes pacifistes, ont hésité à faire le grand saut mais ont préféré finalement se rétracter pour sauter le jour de leur 90 ans, dans deux mois ! [...]

Le peuple moriori remet un « bâton de paix » au porte-parole de la Marche mondiale, Rafael de la Rubia.

rikohuLe peuple moriori a fêté, le 29 septembre, la venue des participants de la Marche mondiale au cours d’une cérémonie solennelle empreinte d’émotion, d’humour et de bénédictions. Sur l’île célèbre pour ses arcs-en-ciel, ils se sont félicités que la Marche de la paix, elle-même symbolisée par les couleurs de l’arc-en-ciel, prenne l’un de ses point d’appui sur la terre la plus à l’est du monde et l’autre, à l’ouest, en Argentine. [...]

29 septembre, 26’000 pas, 18 Km

Isou et Manablog

Aux côtés de Mana le Sage

Cette journée fut incroyable et j’en suis encore très émue. Nous avons pris un avion à hélices pour l’île de Rikohu, île la plus à l’est sur la Terre, en compagnie de tous les militants pacifistes les plus engagés de ce pays. J’étais très émue de me retrouver aux côtés d’une cinquantaine de passagers connectés aux mêmes valeurs que les miennes, de me sentir dans un « avion ami »… [...]

Alerte au tsunami chez les Sages des îles Chatham

Un tsunami a frappé la ville de Pago Pago aux Samoa américaines peu après un puissant séisme, de magnitude préliminaire 7,9, dans le Pacifique Sud.
Le centre d’alerte aux tsunami dans le Pacifique d’Honolulu a lancé une alerte au tsunami pour la région, comprenant la Nouvelle-Zélande. Le chef Moriori de notre île vient de nous annoncer que nous ne pouvions quitter notre centre d’hébergement, toutes les côtes ayant été évacuées. « Un tsunami est attendu dans 5 minutes sur nos plages. Nous restons ici pour l’instant car nous sommes en sécurité, c’est le plus haut point de l’île. Heureusement que nous avons pris du retard dans la visite guidée de région. Sinon, nous serions déjà au bord de l’eau… Je vous invite à prier pour nos frères pêcheurs qui travaillent actuellement en mer et pour tous ceux qui dont la vie est en danger. Je vous remercie.  » [...]

La Marche Mondiale ambassadrice autour du monde des Prix Nobel pour la Paix

Les représentants de la Marche ont été reçu officiellement à la Mairie de Wellington le 1er octobre

Les représentants de la Marche ont été reçu officiellement à la Mairie de Wellington le 1er octobre

La Marche Mondiale vient d’accepter d’être l’ambassadrice de la « Charte pour un monde sans violence » élaborée par 19 Prix Nobel de la Paix. Le peuple moriori, peuple premier de Nouvelle-Zélande et pionnier dans la construction de la paix, est le premier à adhérer à cette Charte parmi les membres de la Marche mondiale. En outre, la Marche mondiale inspire des centaines de marches parallèles dont la première a rejoint l’Equipe de base pour le grand départ du 2 octobre dans la capitale. [...]

2 octobre, 59’768 pas, 41,83 Km

L'équipe de base devant le Parlement

L'équipe de base devant le Parlement

Nous nous sommes levés à 6 heures du matin pour nous préparer au coup d’envoi de notre Marche. Nous sommes déjà épuisés (l’équipe de presse et l’équipe logisitique en tout cas) car nous vivons des journées intenses de 18 heures! Mais nous sommes heureux et joyeux. Je m’occupe quotidiennement des communiqués de presse et des rencontres avec les journalistes. Je filme et je prends des photos et me sens bien dans ma peau de reporter humaniste et comme un poisson dans l’eau. Mes camarades de route sont adorables et apprécient mon énergie débordante qui, ici, ne gêne personne! [...]