Coup d’envoi de la Marche mondiale à Wellington

JourjUne foule de sympathisants pour la paix des cinq continents s’est rassemblée le 2 octobre à Wellington, au pied de la statue du père de la Nation indien, le Mahatma Gandhi, offerte par le Conseil Culturel de l’Inde à la Nouvelle-Zélande. Ils étaient venus nombreux à braver le vent et le froid pour venir soutenir l’équipe de base de la Marche mondiale pour la Paix et la Nonviolence. Après deux années de préparation, l’émotion était au rendez-vous chez les organisateurs tout comme chez leurs hôtes néo-zélandais. [...]

Mon journal du 3 octobre: Wellington-Sidney, 73’000 pas, 51 Km

Journée très contrastée avec une chute nette de l’énergie de notre groupe.
Je l’explique de plusieurs manières: d’une part plusieurs participants nous ont quittés pour regagner leur pays d’origine, s’étant inscrits pour la première semaine seulement. D’autres viennnent d’arriver et on pris le train en marche (c’est le cas de le dire, nous logeons dans des wagons à l’auberge de jeunesse de Sidney!)
Ensuite, nous avons tous déjà accumulé une immense fatigue physique, nos fonctions étant très prenante et notre programme aussi.
Puis il y a cette pluie diluvienne qui nous a accueillis à notre arrivée à Sidney, qui ne cesse de tomber et qui risque de compromettre fortement le fabuleux signe humain pour la paix que nous avions l’intention de créer sur la plage de Bondi Beach en présence de milliers de participants! [...]

Le bouleversant témoignage de Jeff McMullen, célèbre reporter de guerre

JeffPeace

Around the world millions of people are right now imagining the possibility of peace.  In an Age of Violence in which humans are at war with one-another and even the earth itself the dangers of relentless conflict clearly threaten all life. Our role as humans, in fact this is the very meaning of what it is to be human, is to be responsible custodians of the earth until that day billions of years into the future when the earth is engulfed by the Sun. [...]

Dimanche 4 octobre, Bondi Beach, Sidney

Rassemblement pour la paix à Bondi Beach

L’énergie a tourné ce matin.  Une bonne nuit de sommeil réparatrice et tout le monde a retrouvé le sourire! Malgré la pluie torrentielle qui a quelque peu compromis notre événement sur la plage de Bondi, la bonne humeur et la joie étaient au rendez-vous. Ils étaient pourtant de nombreux bénévoles à avoir préparé depuis des mois ce qui aurait du être le plus grand événement de l’année à Sidney: la formation d’un symbole de la paix composé de milliers de personnes et filmés depuis un hélicoptère. A midi, blottis dans nos coupe-vent et sous nos parapluie, nous avons finalement réussi à mobiliser une centaine de personnes pour vivre ce symbole vu du ciel, avec tendresse et  complicité. Et l’hélicoptère ne nous a pas survolé pour rien…. Nous étions peu mais nous étions là et présents. [...]

Les Philippines offrent à la Marche Mondiale le plus grand signe de paix humain jamais réalisé.

La Marche Mondial pour la Paix et la Non-violence a très certainement connu l’un de ses pics en émotion et en intensité le 7 octobre dans la matinée. Les membres de l’équipe de base ont été invités à assister, sous leurs yeux, au plus grand signe humain pour la paix, réalisé à la perfection par plus de 12’000 élèves des écoles de la ville de Lucena, au sud des Philippines (région sud du Tagalog). Procy Alcala, membre du Congrès représentant le deuxième district de la province de Quazon et Carmen Alcala, responsable d’une ferme biodynamique à Lucena, ont joué un rôle-clé dans le succès exceptionnel de cette performance inégalée jusque-là. [...]

Des étudiants Bangladeshis accueillent la Marche mondiale

Gérard, cocher à Honfleur, ne retient pas sa joie de monter en calèche bangladeshi....

Gérard, cocher à Honfleur, ne retient pas sa joie de monter en calèche bangladeshi....

Des membres de l’équipe de base ont marché aux côtés de Bangladeshis à Dhaka.

L’événement a été organisé dans le cadre de l’Universtié de la capitale par l’association « Un Monde sans guerre » et autres membres du mouvement humaniste. Pour l’occasion, une conférence de presse a été organisée avec une vingtaine de journalistes venus nombreux. [...]

Dhaka, 9 octobre, 137’400 pas, 96 Km parcourus

L’équipe de base s’était scindée en deux pour 3 jours, l’une partant pour le Népal, l’autre pour le Bangladesh. Je suis dans l’équipe du Bangladesh avec Rafa, Ruanita, Micky, Gérard et Alvaro. Bref, mes compagnons de voyage préférés! Quel pot…
Notre petit groupe de 6 arrive donc à Dhaka où un mini-bus nous attend avec une délégation d’amis bangladeshis, membres du mouvement humaniste local. L’on nous passe des colliers d’oeillets oranges et séance de photos à 1 heure du matin.
Une demi-heure plus tard, nous arrivons à notre hôtel « Grand Prince », au confort rudimentaire mais très propre. Au matin, petit-déjeuné épicé et frugal et nous partons pour notre conférence de presse. La chaleur est étouffante et nos vêtements nous collent sur la peau. La salle de presse est pleine à craquer. Rafael de la Rubia rappelle le sens de cette marche et invite le peuple à reprendre son pouvoir en faisant pression sur les autorités.
Pour l’instant, dans les 4 pays que nous avons traversés, nous avons été largement couverts par la presse. Raison de plus pour diversifier les têtes sur les photos! [...]